Cannelle (entière et moulue)

Cinnamomum zeylanicum

Origine : Madagascar -Sri Lanka – Indonésie

La cannelle est l'écorce des fines branches latérales qui partent du pied du cannelier. Ce dernier pousse spontanément à Madagascar. On enlève l'écorce externe des jeunes branches de 2 ans et on la découpe en bandes. Elle est roulée à la main et séchée. Elle se présente sous forme de tuyaux entiers ou de poudre.
Sa saveur est fine, persistante.

Où, avec quoi :

La cuisine anglaise en abuse, l’apple pie en est l’illustration. La cannelle a traditionnellement une préférence pour les plats sucrés, entremets, pâtisseries, gâteaux de riz, compotes, tartes, pain d’épices, apple pie, baklava au sirop fleur d’oranger, clafoutis, crumble aux pommes, biscuits au sucre, carpaccio d’orange, soupe de fraise, flan aux poires, cerise aux banyuls, pain perdu, riz au lait. Elle aromatise les boissons, vin chaud, café, chocolat à l’espagnole, punch, sangria, grog.
C’est l’épice des plats salés- sucrés, rôti de porc à l’ananas, tajine d’agneau pruneaux raisins secs.
Si vous appréciez son parfum, n’hésitez pas à en glisser un morceau dans les marinades ou les volailles, à saupoudrer les œufs en omelette, les sauces à base de crème fraîche, la purée de champignons au vin blanc, un chausson à la viande, un chutney d’oignons, un lapin aux carottes un ragout au vin rouge.

Pour la petite histoire :

Dans l’antiquité, la cannelle est prisée surtout pour ses vertus thérapeutiques. Aujourd’hui encore, ces composants intéressent de nombreux chercheurs. Notamment les propriétés anti-inflammatoires de ces antioxydants ou encore le rôle des polyphénols qu’elle contient dans la lutte contre le diabète.


© 2018 Le monde en tube / Julien Cohignac & Margaux Magny