Ail (semoule)

Allium sativum

Origine : Chine

L’ail est plante potagère cultivée pour ses bulbes.
L’ail semoule est obtenu par déshydratation de gousses d’ail saines et épluchées, qui sont ensuite concassées, broyées, sans aucune adjonction de matière étrangère.
L’ail semoule s’incorpore aux recettes sans réhydratation préalable.

Où, avec quoi :

Indissociable de la cuisine méridionale, comme l’ail frais, il parfume la ratatouille, l’aïoli, la bouillabaisse, la rouille.
L’ail est l’allié des légumes, qu’ils soient cuisinés en salade, potage, gratin, purée, à la vapeur ou sautés. Il accompagne salade frisée, tomate, champignon, haricot vert, carotte, betterave cuite, épinard, pois chiche, concombre, courgette, ratatouille.
Il se saupoudre sur un gigot, une volaille, des côtes de porc à la poêle, une escalope de dinde grillée, des boulettes de viande, un rôti de bœuf au four…
Il donne du caractère aux sauces à base de fromage blanc, de fromage de chèvre, de tomates ou encore à la vinaigrette.

Pour la petite histoire :

Condiment introduit en France avec le retour des croisés, l’ail bénéficie de nombreuses propriétés : antiseptique, vermifuge, stimulante. Il donne courage, éclaircie la voix, guérit les coliques, préserve de toutes les maladies et même des vampires !


© 2018 Le monde en tube / Julien Cohignac & Margaux Magny