Genièvre (baies)

Juniperus communis

Origine : Macédoine-Albanie

Le genévrier est un conifère de la famille du cyprès qui pousse à l’état sauvage en Europe de l’est. Les baies rondes, bleu noir, molles sont cueillies à maturité, en automne, avant d’être longuement séchées à – de 35° C pour conserver l’huile essentielle qu’elles contiennent. Elles sont utilisées en distillerie pour la fabrication du gin, de l’aquavit.

Où, avec quoi :

Traditionnellement liées à la choucroute et au chou rouge, elles se mettent dans tous les plats à base de chou.
Elles relèvent les marinades pour le gibier, les terrines. Deux à trois baies suffisent pour donner une note boisée aux plats de viande mijotés, porc, canard, rognons… surtout si vous prenez soin de les écraser.
Associez-les à l’ail, au romarin, à l’origan.
Essayez-les dans les poires au sirop, la compote de pomme en sucrant au miel.

Pour la petite histoire :

Le bois de genévrier imputrescible est recherché, notamment en coutellerie, en sculpture. Les baies de genièvre sont aussi utilisées comme colorant naturel pour obtenir une teinte brune kaki. Son huile est reconnue pour ses propriétés antiseptiques et cicatrisantes.


vous trouverez cette épice
dans ces conditionnements

Liste des recettes comprenant cette épice

© 2018 Le monde en tube / Julien Cohignac & Margaux Magny